Archives de catégorie : La collection BHR

BHR n°14 – Les Campagnes dans l’histoire. Mélanges offerts à Jean-Marc Moriceau

Réf.: B-14-2023

Philippe Madeline, Sylvain Skora (éd.), Les Campagnes dans l’histoire. Mélanges offerts à Jean-Marc Moriceau, Caen, AHSR, novembre 2023, Tome I et II, 1320 p.

ISBN : 978-2-911369-27-8

65,00 €

Résumé :

En l’honneur de Jean-Marc Moriceau, professeur émérite d’histoire moderne à l’université de Caen Normandie et président de l’Association d’Histoire des Sociétés Rurales, cet instantané de la recherche en histoire rurale, sociale et environnementale couvre la plupart des régions françaises (Normandie, Île-de-France, Picardie, Lorraine, Alsace, Touraine, Berry, Auvergne, Bourbonnais, Pyrénées, Limousin, Bretagne, Bordelais, Gévaudan, Languedoc, Vivarais, Provence, Pays niçois, Corse, Bourgogne, Franche-Comté), et de nombreux pays (Espagne, Portugal, Grèce, Belgique, Pays-Bas, Suisse, Finlande, Roumanie, Europe de l’Est, Égypte, Canada, Amérique latine, Afrique de l’Est, Malaisie), de l’Antiquité à l’époque contemporaine.

L’ensemble s’orchestre en cinq séquences :

  1. « Un historien devant ses témoins » –
  2. « Acteurs et observateur du monde rural » –
  3. « Campagnes en mouvement » –
  4. « Paysages et fruits de la terre » –
  5. « L’environnement animal : Loup, chasse et élevage ».

Si vous souhaitez recevoir cet ouvrage, merci de nous faire parvenir à cette adresse mail un bon de commande de 65 euros, avec votre adresse de livraison à : chaussat@gmail.com (et copie à blandine.parey@unicaen.fr), Pôle rural, MRSH- Université de Caen, Esplanade de la Paix, 14032 Caen cedex.

Les campagnes dans l’histoire. Mélanges offerts à Jean-Marc Moriceau (collection « Bibliothèque d’histoire rurale »)

Après plus de deux années d’efforts, nous touchons au but : Le numéro 14 de la « Bibliothèque d’Histoire Rurale » intitulé Les Campagnes dans l’histoire. Mélanges offerts à Jean-Marc Moriceau (sous la direction de Philippe Madeline et Sylvain Skora) viennent de paraître sous forme de deux volumes reliés au cours de cet automne. Il s’agit d’un ouvrage en deux volumes (680 et 640 pages illustrées) avec 105 contributions, au prix de 65 euros.

Continuer la lecture de Les campagnes dans l’histoire. Mélanges offerts à Jean-Marc Moriceau (collection « Bibliothèque d’histoire rurale »)

BHR n°13 – L’Univers du vin. Hommes, paysages et territoires

Réf.: B-13-2014

Bernard Bodinier, Stéphanie Lachaud  et Corinne Marache (éd.), L’Univers du vinHommes, paysages et territoire.Actes du colloque de Bordeaux (4-5 octobre 2012), Caen, 2015, 496 p.

ISBN : 978-2-911369-12-4

29,00 €

Résumé :

Vignobles disparus ou reconstitués, appellations, métiers de la vigne et du vin, dynamiques territoriales, innovation et spécialisation, ma­nifestations… rythment cet ouvrage et nous racontent la richesse et la diversité des hommes, des territoires et des paysages qui font la boisson des dieux. Publication des 28 communications du colloque de Bordeaux organisé par AHSR et le CEMMC-Bordeaux Montaigne, le présent volume ne se contente pas de reprendre les travaux antérieurs : tous les auteurs ap­portent une pierre à l’édifice de la connaissance d’un sujet en perpétuel renouvellement. Historiens, archéologues et géographes, confirmés ou plus jeunes, se sont employés à débusquer de nouveaux chantiers, tant sur le plan chronologique que géographique, de la Haute Antiquité à nos jours, selon différentes échelles d’analyse spatiale.

BHR n°12 – Les compoix du Languedoc. Impôt, territoire et société du XIVe au XVIIIe siècle

Réf. : B-12-2014

Résumé :

Bruno JaudonLes compoix du Languedoc. Impôt, territoire et société du XIVe au XVIIIe siècle, Rennes, 2014, 608 p.

ISBN : 978-2-911369-11-7

29,00 €

L’histoire des « compoix », c’est également l’histoire des relations tissées entre l’État, les territoires et les populations : les anciennes matrices cadastrales des communautés rurales et urbaines se tiennent en effet à la confluence de grands courants de l’histoire du Sud du royaume, tant leur production s’avère le fruit de la rencontre des intérêts économiques, sociaux et politiques des différents acteurs du territoire languedocien. Ils sont donc récipiendaires, dans une longue durée, de nombreux enjeux fiscaux, spatiaux et sociétaux.

BHR n°11 – Nouveaux servages et société en Europe

Réf.: B11-2011

Résumé :

Nicolas CARRIER (édition), Nouveaux servages et société en Europe (XIIIe-XXe siècle), Rennes, 2011, 410 p.

ISBN : 978-2-911369-10-0

32,00 €.

Le présent volume rassemble les actes d’un colloque qui s’est tenu les 4, 5 et 6 octobre 2007 à Besançon et à Nancray, à l’initiative de l’Association d’Histoire des Sociétés Rurales. II avait pour but de revisiter la notion de « nouveau » ou de « second » servage, en confrontant les points de vue des historiens médiévistes et des spécialistes de l’époque moderne, et en mêlant des problématiques juridiques, économiques, sociales et même ethnologiques. Si les communications recouvrent une Europe largement considérée, de l’Atlantique à l’Oural, la Franche-Comté y occupe naturellement une place privilégiée. Cette rencontre a montré – après d’autres – que la question servile, naguère un peu négligée, est à nouveau un domaine de recherches très dynamique. Elle a fait aussi la preuve de la fécondité du dialogue entre spécialistes de disciplines et périodes différentes, mais aussi entre héritiers des historiographies de l’Europe occidentale et de l’Europe orientale, si longtemps étanches l’une à l’autre pour des raisons rien moins que scientifiques.
Nicolas Carrier est maître de conférences en histoire médiévale à l’Université Lyon 3. Il a publié notamment La Vie montagnarde en Faucigny à la fin du Moyen Age, Paris, 2001 et, en collaboration avec Fabrice Mouthon, Paysans des Alpes. Les communautés montagnardes au Moyen Age, Rennes, 2010.

BHR n°10 – Paysans de la forêt à l’époque coloniale

Réf.: B10-2008

Résumé :

Mathieu GUERIN, Paysans de la forêt à l’époque coloniale. La pacification des aborigènes des hautes terres du Cambodge (1863-1940), Rennes, 2008, 364 p.

ISBN : 978-2-911369-09-4

29,00 €.

L’installation du protectorat français sur le Cambodge s’accompagne d’une volonté de modernisation de l’Etat et de contrôle de son territoire. C’est ainsi entre 1863 et 1940, que les hautes terres du Nord Est sont intégrées au royaume khmer. A partir des archives coloniales et cambodgiennes, d’entretiens avec les habitants des hautes terres. Mathieu Guerin retrace le processus de prise de contrôle des territoires des « paysans de la forêt » pour reprendre l’expression de l’ethnologue Jean Boulbet. Ces paysans de la forêt constituent des groupes ethniques distincts des Khmers.
Mathieu Guérin est maître de conférences en Histoire contemporaine à l’Université de Caen Basse Normandie. Il travaille depuis plusieurs années sur l’histoire des relations entre groupes ethniques en Asie du Sud Est continentale, notamment au Cambodge où il a vécu quatre ans de 1997 à 2001. Ancien boursier de l’Ecole française d’Extrême Orient, il a publié de nombreux articles et est coauteur de Des Montagnards aux minorités ethniques, paru en 2003 chez l’Irasec L’Harmattan. Il est rattaché au Pôle rural de la MRSH de Caen et à l’axe « Mutations rurales » du Centre de Recherche en Histoire Quantitative. Ses recherches actuelles portent principalement sur l’histoire des sociétés rurale Cambodgiennes à l’époque coloniale.

BHR n°9 – Acteurs et espaces de l’élevage

Réf. : B9-2006

Résumé :

Philippe MADELINE, Jean-Marc MORICEAU, Acteurs et espaces de l’élevage (XVIIe-XXIe siècles). Évolution, structuration, spécialisation, Rennes, 2006, 330 p.

ISBN : 2-911369-08-4

32,00 €.

En France comme dans l’ensemble des campagnes européennes, la place de l’élevage dans les espaces ruraux offre un champ de réflexion qui s’est, fortement élargi en regard des mutations socio-économiques. Chez les géographes, si la question peut apparaître classique, elle suscite de nouvelles problématiques attisées par les excès du modèle productiviste, l’évolution des politiques agricoles et rurales et la demande sociale en produits et espaces de qualité. Longtemps considéré comme un secteur marginal du progrès agricole, voire un « mal nécessaire », le bétail est réévalué dans l’histoire économique et sociale en dehors des productions végétales, blés et vin, qui rie sauraient l’occulter. Plus largement, un renouveau s’est esquissé depuis quelques années dont ce livre porte témoignage. L’apport que nous livrons rassemble deux volets complémentaires une réflexion menée au sein du séminaire de Pôle rural de la MRSH de Caen en 2003-2004, et un colloque interdisciplinaire organisé au cœur d’une région emblématique de l’élevage bovin, à Saint-Christophe-en-Brionnais (octobre 2004). Dans cette perspective, géographes et historiens ont associé leurs efforts tout en s’ouvrant à d’autres disciplines comme le droit, la sociologie, l’agronomie et l’ethnozootechnie pour identifier les acteurs – qui se renouvellent – et circonscrire les espaces – qui se restructurent – à la faveur de l’évolution d’un secteur situé au carrefour de la production, des échanges et de l’aménagement du territoire. Il en résulte une publication collective d’une vingtaine de contributions qui croisent les aspects généraux et régionaux, les témoignages et les sources, les analyses de cas et les réflexions prospectives sur un secteur qui éclaire, depuis plus de quatre siècles, et à des échelles variables, les mutations de l’agriculture et des espaces ruraux.

BHR n°8 – Les sociétés rurales en Allemagne et en France

Réf. : B8-2004

Résumé :

Gérard BEAUR, Christophe DUHAMELLE, Reiner PRASS, Jürgen SCHLUMBOHM (direction), Les sociétés rurales en Allemagne et en France (XVIIIe-XIXe siècles). Actes du colloque international de Göttingen (23-25 novembre 2000), Rennes, 2004, 306 p.

ISBN : 2-911369-07-6

32,00 €.

En un temps de renouveau pour l’histoire rurale, ce livre offre aux lecteurs français un regard croisé sur deux historiographies qui se sont longtemps ignorées, en dépit de convergences sur les acteurs « d’en-bas » et les grandes ruptures. Cinq thématiques en rendent compte: la place du régime seigneurial, les divergences entre petite et grande exploitation, les pratiques d’héritage et les questions liées « au genre », les enjeux autour des terres collectives, le marché foncier. Version française des Actes d’un colloque tenu à Göttingen en 2000, ce volume inaugure un dialogue entre les historiens des XVIIIe et XIXe siècles. La période de transition mise en lumière, de part et d’autre du Rhin, entre les sociétés agraires et les sociétés industrialisées, annonce le devenir des campagnes européennes contemporaines.
Avec des contributions de Annie Antoine, Gérard Béaur, Jean-Michel Boehler, Stefan Brakensiek, Antoinette Fauve-Chamoux, Frank Konersmann, Jean-Marc Moriceau, Reiner Prass, Susanne Rouette, Jürgen Schlumbohm, Werner Trossbach, Nadine vivier, Heine Wonder.

BHR n°7 – Exploiter la terre

Réf. : B7-2003

Résumé :

Mathieu ARNOUX, Gérard BEAUR, Anne VARET-VITU (direction), Exploiter la terre. Les contrats agraires de l’Antiquité à nos jours. Actes du colloque de Caen (10-13 septembre 1997), Rennes, 2003, 594 p.

ISBN : 2-911369-06-8

45,00 €.

Les contrats forment un élément essentiel des systèmes de relations dans les sociétés rurales. La confrontation des pratiques attestée dans des contextes très différents, de l’Antiquité à nos jours, permet d’apprécier la souplesse du lien contractuel et de mesurer comment les hommes choisissent à chaque moment les formes de contrats qui se prêtent le mieux à la résolution de leurs problèmes. Au-delà des particularités de cette documentation suivie sur le long terme, c’est la vie des communautés rurales, le gestion de leur espace, l’organisation de leurs travaux et la condition de leur permanence qui sont au cœur de l’ouvrage.

BHR n°6 – Autour d’Olivier de Serres

Réf.: B6-2003

Résumé :

Alain BELMONT (direction), Autour d’Olivier de Serres. Pratiques agricoles et pensée agronomique du Néolithique aux enjeux actuels. Actes du colloque de Pradel (27-29 septembre 2000), Rennes, 2003, 406 p.

ISBN : 2-911369-05-X

32,00 €

Signé par 34 archéologues historiens ou agronomes, les Actes du colloque du Pradel présentent les acquis récents de la recherche sur les pratiques agricoles et la pensée agronomique, du Néolithique à nos jours. Ses différentes contributions s’ordonnent autour de trois grands thèmes : un premier volet consacré aux techniques agraires et à leur évolution depuis les origines de l’agriculture ; un second voué à l’apport historique des agronomes dans le fonctionnement de l’économie rurale et domestique ; enfin un troisième dédié à Olivier de Serres et son œuvre. Outre un exposé de leurs analyses, les auteurs de ce volume se sont efforcés de croiser les apports de leurs disciplines respectives. Il en est résulté un rapprochement particulièrement fécond, fidèle à l’esprit du Théâtre d’agriculture et mesnage des champs dont on célébra au Pradel le 400e anniversaire.