Soumettre un article

COMMENT SOUMETTRE UN ARTICLE ?

Articles proposés à la publication : normes pour les auteurs
Rédaction d’Histoire et Sociétés Rurales
MRSH – Université de Caen Basse-Normandie
14 032 CAEN Cedex

Recommandations aux auteurs

1. Principaux éléments attendus :

– Les textes proposés sont des textes originaux. On les adressera sous forme de fichier informatique (formats .doc, .docx, .odt ou .rtf, mais pas .pdf). Le volume souhaité est compris entre 50 000 et 80 000 signes espaces compris. Chaque proposition ne doit pas dépasser 30 pages de 3 200 signes (tableaux, graphiques et bibliographie compris).

– Chaque proposition sera précédée d’un résumé de 800 à 1 200 signes, écrit en français (ou dans la langue originale) puis en anglais, et d’une dizaine de mots-clés. Les noms et prénoms des auteurs seront accompagnés de leurs coordonnées précises (adresse et courriel) à la suite du titre.

– Chaque article est soumis à l’appréciation de plusieurs membres du conseil de rédaction, et adressé si nécessaire à un expert extérieur. Les manuscrits non retenus ne sont point retournés.

2. La mise en page :

Elle doit être minimaliste pour ne pas compliquer le travail éditorial. De manière générale, éviter les tabulations, les en-têtes et les pieds de page.

Il est souhaitable d’utiliser la police Times New Roman, taille 12, intervalle simple.

L’usage du gras et /ou du soulignement ainsi que de la couleur est à proscrire.

Dans le corps du texte, les prénoms des auteurs cités seront indiqués en toutes lettres. Par souci de clarté, deux rangs d’intertitres précis et suggestifs sont demandés. En fin d’article, une bibliographie générale ordonnera alphabétiquement les références (cf. infra pour la bibliographie).

Les longues citations (plus de trois lignes) doivent être isolées dans un paragraphe séparé, encadré de guillemets.

Tous les mots étrangers et les locutions latines doivent être écrits en italiques.

Les illustrations ne doivent pas être insérées dans le texte : seuls doivent y figurer leurs appels, ainsi que leur titre au bon emplacement. Les illustrations doivent être envoyées chacune dans un fichier à part, dans leur format d’origine. Les photographies doivent être fournies de préférence au format .tif, avec une résolution minimale de 300 dpi. Les cartes et graphiques doivent être fournis dans un format modifiable, de préférence .ai.

3. Quelques règles pour mémoire. Merci de s’en inspirer autant que possible :

Du bon usage des majuscules :

Il importe de respecter le bon emploi des majuscules, souvent excessif avant correction. 

– On écrira, par exemple, Revue de Géographie alpine [et non « Alpine »], Presses universitaires de Caen [et non « Universitaires »]. Les adjectifs sont mis en majuscules en anglais, pas en français. Il est donc correct d’écrire la République française, mais the United Kingdom.      

HSR conserve les majuscules dans deux cas : Bibliothèque Nationale et Archives Nationales. 

– Les institutions uniques prennent une majuscule : l’Assemblée nationale, le Sénat, les Archives départementales, l’Institut Pasteur, l’Organisation des Nations unies, la Cour des comptes, l’École nationale des chartes.

– Les autres institutions de prennent pas de majuscule : la préfecture du Cantal, le diocèse de Nantes, l’institut Pasteur de Lille, la chambre régionale des comptes.    

– Les fonctions ne prennent pas de majuscules : le roi, la reine, le pape, le président de la République ; on écrit cependant le Premier ministre, le Conseil du Roi. 

– Les majuscules doivent conserver leur accent, le cas échéant (État, Église, À partir (…), Moyen Âge…

– Il ne faut pas utiliser de majuscules à la place des petites capitales (ainsi, il vaut mieux écrire « xixe siècle », ou même « xixe siècle » que « XIXe siècle ».

Les nombres :

– Les petites capitales doivent être utilisées pour les siècles : xviie siècle [éviter 17e siècle ou 17eme ou XVIIe siècle ; 17th century est en revanche correct en anglais]. D’une manière générale, il ne faut jamais employer les majuscules à la place des petites capitales : les textes écrits ainsi devant être systématiquement retapés.

– En revanche, bien employer les majuscules pour les souverains : Louis XIV.

– Ne pas oublier les exposants, si nécessaire : François Ier

– Pour les souverains étrangers, on peut franciser ou non :
Elizabeth I ou Élisabeth Ire ; bien veiller à conserver le même choix tout au long de l’article.

– Il est recommandé d’écrire certains régimes en toutes lettres (Second Empire et non 2d Empire), mais on accepte aussi bien Troisième République que IIIe République [éviter 3e République].

– Lorsqu’on indique un nombre composé ou une page surnuméraire, on n’abrège pas le second nombre : « 1852-1871 », « p. 140-149 » [c’est en anglais qu’on écrit « 1852-71 ou p. 140-9].  

Les espaces insécables :

Bien veiller à ne pas couper d’une ligne à l’autre certaines formulations :

M. Untel, Mme Untel, p. 20, t. 2, chap. 15, vol. 2, 2 500, Henri IV,
11 novembre, novembre 1918, xviiisiècle, 2e partie, art. cit., op. cit.,
50 × 75 cm.

 Pour supprimer la coupure, taper : alt 160 entre les mots insécables (« 11 op alt160cit novembre »).

Les notes de bas de page :

Times New Roman, police 10, intervalle simple.

Numérotation en continu du début à la fin de l’article.

À la première occurrence, écrire en entier (par exemple) : Archives départementales du Nord (+ la cote précise). Ensuite, on écrira : Arch. dép. Nord (+ cote).

Même logique pour les archives départementales, municipales et nationales (Arch. dép. / Arch. mun. / Arch. Nat.)     

Les notes de bas de page doivent renvoyer à la bibliographie de fin d’article.

Exemple pour une référence complète en bibliographie :

Dauphant, Léonard, « Le royaume des Quatre Rivières : l’exemple de la frontière de la Meuse de Philippe IV à François Ier », in Frontières oubliées, frontières retrouvées. Marches et limites anciennes en France et en Europe, Michel Catala, Dominique Le Page et Jean-Claude Meuret (dir.), Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2012, 428 p.

On écrira en note de bas de page, si cet ouvrage est cité deux fois de suite :

Dauphant, 2012, p. 143.

Ibid., p. 268. 

Cette méthode permet ainsi la répétition des abréviations op. cit. et art. cit. 

Les références bibliographiques :

1. [Ouvrage à auteur unique] : nom en petites majuscules, prénom, titre en italiques, lieu d’édition, maison d’édition, « collection » [si nécessaire], année, nombre de pages, pages de référence.

2. [Article dans un ouvrage collectif] : nom, prénom, « titre de l’article sans italiques », in titre de l’ouvrage collectif en italiques, nom, prénom (dir.), lieu d’édition, maison d’édition, année, nombre de pages, pages de référence.

3. [Article publié dans une revue] : nom, prénom, « titre de l’article sans italiques », nom de la revue en italiques, numéro, mois ou semestre ou trimestre et année, pages de référence.

4. [Thèse ou mémoire] : nom, prénom, titre en italiques, discipline et spécialité, sous la direction de nom et prénom, université, date, nombre de volumes, nombre de pages, pages de référence.       

Les principales abréviations :

Elles sont à exclure du corps du texte, mais un grand nombre est d’usage courant pour les notes de bas de page. Voici quelques abréviations usuelles, d’après les recommandations de l’Académie française :

Académie : Acad.

Archives départementales : Arch. dép.

Archives municipales : Arch. mun.

Archives nationales : Arch. Nat.

Article cité : art. cit. [à éviter dans la mesure du possible]

Avant/Après Jésus-Christ : av./apr. J-.C.

Bibliothèque nationale de France : BnF 

Bulletin : bull.

Chapitre : chap.

Collection : coll.

Et cætera : , etc. [jamais etc…]

Fascicule : fasc.

Feuillet : f.

Figure : fig.

Folio, folios : f°, f°s

Graphique : graph. 

Ibidem : ibid.

Idem : id.

Maître, maîtres : Me, Mes

Monsieur, messieurs : M., MM.

Madame, mesdames : Mme, Mmes

Manuscrit, manuscrits : ms, mss

Nota bene : N. B.

Opere citato : op. cit. [à éviter dans la mesure du possible]

Page, pages : p. [éviter l’usage vieilli de pp.]

Planche : pl.

Premier, première : 1er, 1re [éviter l’usage répandu de 1ere]

Post-scriptum : P.-S.

Primo, secundo, tertio : 1°, 2°, 3° [à ne pas confondre avec 1er, 2e, 3e, etc.]    

Recto/Verso : r°/v°

Vers : v. [éviter « ca », sauf si la phrase est en anglais]

Volume : vol.

Pour les abréviations des prénoms, quelques rappels : J.-L. (Loup, Luc), J.-M. (Marc, Marie), J.-P. (Pierre, Paul), mais J.-Fr. (François) ; J.-Ph. (Philippe). Tous les prénoms masculins et féminins commençant par « Ch » s’abrègent « Ch. » ou « Chr. » (Charles, Christelle, Christine, etc.).

ENVOIS D’ARTICLES

Jean-Marc MORICEAU
Rédaction d’Histoire et Sociétés Rurales
Maison de la Recherche en Sciences Humaines
Université de Caen Normandie
14 032 Caen Cedex
E-mail : jean-marc.moriceau@unicaen.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search